lenouveaublog2015's Blog

Le meilleur de la musique de la technologie du mangas et des sports

Thiago Messi, 3 ans et demi, déjà au Barça

Le fils aîné du cador argentin Lionel Messi intègre l’équipe des jeunes du FC Barcelone, réservée aux enfants du personnel du club.

PAR

Publié le 08/09/2016 à 17:35 | Le Point.fr
Thiago Messi embrassera-t-il la même carrière que son père ?
Thiago Messi embrassera-t-il la même carrière que son père ? © Reuters/ © Albert Gea
Leave a comment »

PSG : les champions de France fêtent leur titre et le géant Ibrahimovic !

Sacré champion de France pour la 6e fois de son histoire, le Paris Saint-Germain a clôturé une saison exceptionnelle face à Nantes (4-0), samedi soir. Un moment particulier empreint d’émotion après la dernière sortie de Zlatan Ibrahimovic sous les couleurs parisiennes, qui va laisser un énorme vide derrière lui. Ibrahimovic, à jamais dans l’histoire du PSG. Pour la quatrième année consécutive, les supporters du Parc des Princes ont eu le droit à la désormais habituelle remise d’Hexagoal. Un rendez-vous spécial pour l’ensemble des amoureux du club de la capitale, malgré une fin de saison décevante après une nouvelle élimination lors des quarts de finale de la Ligue des Champions, pour la quatrième fois de suite contre Manchester City (2-2, 0-1). Et si les Franciliens ont encore une partie importante à disputer contre l’Olympique de Marseille en finale de la Coupe de France, le 21 mai prochain, l’heure était à l’émotion puisque le club parisien fêtait le départ par la grande porte de son meilleur buteur, Zlatan Ibrahimovic (154 buts), auteur d’un doublé face aux Canaris et devenu meilleur réalisateur du PSG sur une saison de Ligue 1 quelques minutes plus tôt (38 buts). Ibrahimovic, une sortie de légende En quête d’un nouveau record, le Suédois a réussi son pari en dépassant Carlos Bianchi et ses 37 buts en 1977-1978 face à Nantes. Dans les toutes dernières minutes, la superstar a profité d’un superbe service de Javier Pastore pour tromper Maxime Dupé d’un coup de tête gagnant. Un 154e but qui restera graver dans les mémoires, tant pour sa symbolique que pour l’émotion suscitée. – Source: Maxifoot, http://www.maxifoot.fr/football/article-28705.htm#footref

Leave a comment »

Monaco : le retour de Falcao confirmé, bonne ou mauvaise nouvelle ?

Comme annoncé par Radamel Falcao lui-même, l’attaquant colombien devrait bien évoluer sous les couleurs de l’AS Monaco la saison prochaine. Son retour a été confirmé par le vice-président du club de la Principauté, Vadim Vasilyev. Mais El Tigre est-il encore bon pour le service ?

Monaco : le retour de Falcao confirmé, bonne ou mauvaise nouvelle ?

Falcao va retrouver Monaco

«Aujourd’hui, ils veulent que je revienne au club, que je rejoue là-bas, ils me veulent pour la saison prochaine.» Mardi dernier, Radamel Falcao annonçait son retour à l’AS Monaco pour la saison prochaine. Une information confirmée samedi soir par le club de la Principauté après la victoire contre Montpellier (2-0), synonyme de qualification pour le 3e tour préliminaire de la Ligue des Champions.

Vasilyev confirme

«Falcao ? Nous finalisons quelques détails. Il portera très probablement le maillot de l’AS Monaco la saison prochaine» , a assuré le vice-président de l’ASM, Vadim Vasilyev. Il y a encore quelque temps, on se serait réjoui du retour d’un joueur alors réputé comme l’un des meilleurs avants-centres du monde alors que la Ligue 1 en perdait un autre avec le départ de Zlatan Ibrahimovic. Mais ça, c’était avant…

En effet, Falcao n’a plus grand-chose à voir avec le redoutable buteur qu’il était depuis sa grave blessure à un genou contractée le 22 janvier 2014 lors d’un match de Coupe de France contre Chasselay. Depuis, le Colombien erre comme une âme en peine sur les pelouses de Premier League. Enfin, quand il lui arrive de jouer…

Leave a comment »

PSG : Al-Khelaïfi réagit au départ d’Ibrahimovic et fait une annonce pour l’avenir !

Alors que Zlatan Ibrahimovic a annoncé son départ du Paris Saint-Germain ce vendredi, le club de la capitale a officialisé la fin de leur collaboration à l’issue de la saison. Mais le Suédois et le PSG se retrouveront dans le futur ! Ibrahimovic retravaillera avec Al-Khelaïfi après sa carrière de joueur Zlatan Ibrahimovic a mis fin au suspense ce vendredi en annonçant son départ du Paris Saint-Germain à l’issue de la saison (voir ici). Le club de la capitale a réagi dans la matinée pour officialiser l’information. «A l’issue de discussions entre le Paris Saint-Germain et l’agent de Zlatan Ibrahimovic, le Club et son joueur ont décidé mutuellement de ne pas renouveler le contrat qui lie les deux parties jusqu’au 30 juin 2016» , peut-on lire dans un communiqué publié sur le site officiel du PSG. L’hommage d’Al-Khelaïfi et la fierté de Zlatan Le président du Paris SG, Nasser Al-Khelaïfi, a tenu à rendre hommage à son attaquant phare. «Zlatan a écrit une page immense de la grande histoire de notre club. Avec tous ses titres, tous ses records et au vu de son immense cote d’amour auprès de nos fans, Ibra aura donné à notre Club un rayonnement extraordinaire à travers le monde» , a déclaré le patron parisien. Ibrahimovic est également revenu un peu plus longuement sur son départ. «Je suis très fier de ces quatre dernières années. J’ai adoré chaque journée que j’ai passée ici. Le PSG est devenu ces dernières années un club star à l’éclat international et j’aurai pris une part majeure dans cette métamorphose. Le temps est maintenant venu pour moi d’emprunter un nouveau chemin. Je tiens à remercier mes partenaires, le staff technique et tous les gens au Club» , a indiqué Zlatan. Z. Ibrahimovic – «je reviendrai !» «Mon coeur est avec les fans. Ils ont été formidables depuis le jour de mon arrivée. Ce sont les meilleurs fans en France. Ce ne sont pas des adieux, simplement un au revoir. Je suis venu ici comme en roi et j’en repars comme une légende. Mais je reviendrai !» , a-t-il conclu. Un retour déjà confirmé par Al-Khelaïfi et Paris ! En effet, le communiqué précise que les dirigeants parisiens et l’ancien Milanais «ont également convenu qu’une fois sa carrière de joueur achevée, Ibra rejoindra le management du Club dans un poste à responsabilités.» Et Al-Khelaïfi se fait déjà une joie de retravailler avec Ibrahimovic. «Je suis extrêmement fier de l’avoir accueilli à Paris et je me réjouis d’avance à l’idée de collaborer à nouveau avec lui lorsqu’il aura terminé sa carrière de joueur. Le Paris Saint-Germain reste sa maison et il sera à jamais dans le coeur de nos supporters» , confie le président du quadruple champion de France en titre. – Source: Maxifoot, http://www.maxifoot.fr/football/article-28689.htm#footref

Leave a comment »

Espagne : le Barça décroche son 24e titre de champion !

Le FC Barcelone a décroché le titre de champion d’Espagne 2015-2016 grâce à sa victoire (3-0) sur la pelouse de Grenade ce samedi, avec un triplé de Luis Suarez ! Malgré son succès face au Deportivo La Corogne (2-0), le Real Madrid doit se contenter de la deuxième place de Liga. Suarez termine la saison de Liga avec 40 buts ! Le FC Barcelone conserve sa couronne de champion d’Espagne ! Avec un point d’avance sur le Real Madrid avant cette 38e et ultime journée de Liga, les Blaugrana se déplaçaient à Grenade avec un petit avantage ce samedi, et les hommes de Luis Enrique n’ont pas tremblé pour assurer leur sacre grâce à une victoire logique (3-0). Le Real a pourtant fait le boulot sur la pelouse du Deportivo La Corogne avec une victoire 2-0. Les Merengue ont même été virtuellement champions après le but de Cristiano Ronaldo, mais le suspense n’a duré que 15 minutes… Luis Suarez répondant au Portugais avant de s’offrir un triplé, lui permettant d’assurer le succès du Barça ainsi que sa première place au classement des buteurs avec 40 réalisations, devant CR7 (35 buts) – auteur d’un doublé cet après-midi avant de sortir à la pause pour être préservé en vue de la finale de Ligue des Champions – et Lionel Messi (26 buts). Six titres en huit saisons Sacré en 2015, le Barça décroche donc un deuxième titre d’affilée, le 24e de son histoire et le 6e sur les huit dernières saisons. Impressionnant ! Les Barcelonais terminent cet exercice 2015-2016 avec un total de 91 points et la meilleure attaque du championnat (112 buts contre 110 pour le Real) pour une différence de buts de +83. De quoi se consoler avant de voir ses rivaux madrilènes s’affronter dans deux semaines en finale de la Ligue des Champions, le 28 mai à San Siro. D’ailleurs, l’Atletico Madrid, qui joue à 19h30 contre le Celta Vigo, est assuré de terminer à la 3e place puisque les Colchoneros possèdent désormais cinq points de retard sur le Real de Zinedine Zidane. Le Barça a également encore un rendez-vous important et tentera de s’offrir un quatrième trophée cette saison (après la Liga, la Supercoupe de l’UEFA et le Mondial des clubs) avec une finale de la Coupe du Roi contre le FC Séville, le 22 mai. – Source: Maxifoot, http://www.maxifoot.fr/football/article-28699.htm#footref

Leave a comment »

FIFA : fin de l’état de grâce pour le nouveau président Infantino

image: http://s2.lemde.fr/image/2016/05/14/534×0/4919809_6_3868_domenico-scala-a-zurich-en-fevrier_a525de0e08cf36eddfb8bc58b946a765.jpg

Domenico Scala, à Zurich, en février.

Il était l’homme qui incarnait le vent de réformes qui soufflait, depuis peu, sur la Fédération internationale de football (FIFA), minée par les scandales de corruption. Patron du comité d’audit et de conformité de l’instance depuis 2013, le Suisso-italien Domenico Scala a annoncé avec fracas, samedi 14 mai, sa démission. Le départ du dirigeant, notamment chargé du contrôle d’intégrité des candidats aux élections, intervient au lendemain du 66e congrès de l’instance, organisé à Mexico. La première « messe » de l’institution orchestrée par son nouveau président, l’Helvète Gianni Infantino, qui a succédé le 26 février à son compatriote Sepp Blatter.

Pour justifier sa démission, Domenico Scala renvoie à la décision prise par le congrès, à Mexico, de déléguer au « conseil » (gouvernement) de la FIFA, présidé par Infantino, le pouvoir de nommer et destituer, jusqu’en 2017, les membres des commissions indépendantes de supervision, comme le comité des recours, le comité d’audit et de conformité et le fameux comité d’éthique. Ce « tribunal interne » s’est notamment distingué en bannissant pour six ans Sepp Blatter et le dirigeant de l’UEFA Michel Platini, dont la sanction a été allégée de deux ans, le 9 mai, par le Tribunal international du sport.

Lire aussi :   FIFA : fin de partie pour Michel Platini

Consternation

Domenico Scala, 50 ans, s’est dit « consterné par cette décision car elle ébranle un pilier central de la bonne gouvernance de la FIFA et détruit l’un des acquis essentiels de la réforme ». « Elle permettra dorénavant au conseil d’entraver les enquêtes contre un membre à tout moment, en destituant le responsable des membres du comité ou en s’assurant de leur approbation à travers la menace de les renvoyer. Ainsi, ces comités sont privés de leur indépendance et pourraient devenir des auxiliaires de ceux qu’ils sont censés superviser », assène le dirigeant démissionnaire dans un communiqué. Respectivement présidents des chambres de jugement et d’instruction du comité d’éthique, l’Allemand Hans-Joachim Eckert et le Suisse Cornel Borbely n’ont pas réagi après la décision du congrès de la FIFA.

Dans un communiqué, la FIFA « accepte la démission de Domenico Scala » mais « regrette qu’il ait mal interprété le but de la décision du congrès »

L’amendement adopté le 13 mai par le congrès n’était pas prévu dans le package de réformes (limite de mandats du président, transparence concernant les salaires, refonte du comité exécutif rebaptisé conseil) approuvées en février. Chargé de veiller à ce que la FIFA respecte ses propres règles, Domenico Scala était devenu l’homme fort de l’organisation, le 2 juin 2015, lors de l’annonce de l’abdication de Sepp Blatter. Il avait inspiré la batterie de réformes institutionnelles censées restaurer le crédit de l’institution.

Lire aussi :   FIFA : « l’incroyable destin » de Gianni Infantino, la doublure devenue président

« Je me suis fait des ennemis », avait clamé, à Mexico, le dirigeant démissionnaire. Son règne coïncide avec une litanie de suspensions prononcées à l’encontre de plusieurs hauts dirigeants de la FIFA, dont son secrétaire général français Jérôme Valcke, radié douze ans. En octobre 2015, il avait accusé Sepp Blatter et Michel Platini de « conflit d’intérêts » et de « falsification des comptes » dans l’affaire du fameux versement de deux millions de francs suisses (1,8 million d’euros) fait, en février 2011, par le patron de la FIFA à son homologue de l’UEFA.

image: http://s1.lemde.fr/image/2016/05/14/534×0/4919810_6_7b98_gianni-infantino-a-mexico-le-13-mai_73d7333ffcebb6407b77c8c9648b6936.jpg

Gianni Infantino, à Mexico, le 13 mai.

« Purge »

Dans un communiqué, la FIFA « accepte la démission de Domenico Scala » mais « regrette qu’il ait mal interprété le but de la décision du congrès ». De facto, le départ fracassant du dirigeant met un terme à l’état de grâce de Gianni Infantino, ex-secrétaire général de l’UEFA et ancien bras droit de Michel Platini (2009-2016). « La crise est terminée », avait déclaré, à Mexico, le patron du foot mondial, cité en avril dans les Panama Papers. Selon les informations du quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, le Suisse a signé en 2006 et 2007 des contrats commerciaux, au nom de l’Union des associations européennes de football (UEFA), avec une entreprise offshore détenue par des hommes d’affaires, actuellement mis en examen par la justice américaine dans le cadre de l’enquête sur le scandale de la FIFA.

Lire aussi :   « Panama papers » : le contrat douteux signé par Gianni Infantino, le nouveau patron de la FIFA

A Mexico, l’Helvète s’était distingué en nommant pour la première fois une femme au secrétariat général de la FIFA. Diplomate aux Nations unies depuis 1995, la Sénégalaise Fatma Samoura, 54 ans, est devenue numéro 2 de l’institution, remplaçant l’intérimaire allemand Markus Kattner.

Lire aussi :   La Sénégalaise Fatma Samoura désignée nouvelle secrétaire générale de la FIFA

En privé, Gianni Infantino ne masquait guère son agacement devant l’emprise grandissante de « l’administration de la FIFA », en vertu des nouveaux statuts de la Fédération, qui compte 211 associations nationales membres. La démission de Scala est considérée, par plusieurs observateurs, comme le début « d’une purge » initiée par le nouveau président. « C’est Infantino qui avait empêché la constitution d’une commission d’éthique à l’UEFA, rappelle un fin connaisseur des instances internationales du football. La guerre en cours à la FIFA, il l’a déjà gagnée ! »
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/football/article/2016/05/14/fifa-fin-de-l-etat-de-grace-pour-le-nouveau-president-infantino_4919811_1616938.html#UOq6d10LypesLYwx.99

Leave a comment »

Real Madrid attacker Cristiano Ronaldo may have reached the age of 31… but he still has several more years to give at the very top Read more: http://www.dailymail.co.uk/sport/football/article-3433657/Real-Madrid-striker-Cristiano-Ronaldo-reached-age-31-years-top.html#ixzz3zJYIgslJ Follow us: @MailOnline on Twitter | DailyMail on Facebook

From Madeira to Manchester to Madrid, Cristiano Ronaldo’s football journey may still have a few golden miles left in it yet – he turned 31 on Friday and his supporters in the Spanish capital still believe he can continue winning trophies.

The great Ferenc Puskas didn’t sign for Madrid until he was 31 and despite fears that he was overweight and over the hill he won three European Cups and scored 242 goals in 262 games for the club.

Alfredo di Stefano also won three European Cups after passing the age of 31 so with the six-pack as pronounced as ever Ronaldo will cock a snook at his detractors when he toasts his birthday in the Spanish capital ahead of Sunday’s visit to Granada.

Real Madrid attacker Cristiano Ronaldo turned 31 on Friday - he took to Instagram to post to his fans 

Real Madrid attacker Cristiano Ronaldo turned 31 on Friday – he took to Instagram to post to his fans

He has already gone past both those Bernabeu legends to become Real Madrid’s all-time top goalscorer with 343 goals in 328 games and his biggest supporters believe he can also match those greats of the past for longevity.

If he is to keep performing at the highest level then he will have to continue the process of transformation started several seasons ago. For all that he has maintained his sculptured physique he no longer gets up and down the wing as he did as a youngster at Old Trafford.

It is almost 20 years since a 12-year-old Ronaldo first visited Lisbon after representatives of Sporting, including the then coach Leonel Pontes, had travelled to Madeira to persuade him to come for a trial.

Supporters in the Spanish capital still believe Ronaldo can continue winning trophies for the club

Supporters in the Spanish capital still believe Ronaldo can continue winning trophies for the club

Portugal international Ronaldo (centre) poses with his Real Madrid team-mates on his social media account

Portugal international Ronaldo (centre) poses with his Real Madrid team-mates on his social media account

Watching the young Ronaldo train in 1997 Pontes was convinced the boy wonder, who at the time was at Nacional, was worth signing and Sporting’s then owner Aurelio Pereira paid around £18,000 to bring him to the club.

His doting mother Dolores signed his first contract and packed her son off to Lisbon, where he developed into one of the best young players in Europe, attracting the attention of all the big European sides but most notably Manchester United.

When Ronaldo played for Sporting against Manchester United in a match to mark the opening of the Estadio Jose Alvalade Sir Alex Ferguson was so impressed that, encouraged by his players, he decided to pay £12million for the 18-year-old sensation.

Former Manchester United manager Sir Alex Fergsuon decided to pay £12million for the Portuguese ace

Former Manchester United manager Sir Alex Fergsuon decided to pay £12million for the Portuguese ace

Manchester United were certainly rewarded for their faith in Ronaldo before he left for £80million

Manchester United were certainly rewarded for their faith in Ronaldo before he left for £80million

Few Manchester United supporters in those early days would have believed the lightweight winger who was prone to over-elaboration on the ball and showed no great propensity for finishing would become Real Madrid’s all-time record scorer.

But he won a cabinet full of trophies at Old Trafford starting with the 2004 FA Cup against Millwall and perhaps culminating in the 2007-08 season when he scored 42 goals as Manchester United won the league.

He won the Champions League that season too and the Balon d’Or in January 2009. And he then broke the world transfer record when he moved to Real Madrid in the summer of that year for £80m.

Ronaldo finishes slick team move as he celebrates his 31st
Loaded: 0%
Progress: 0%
00:00
Play
Mute
Current Time0:00
/
Duration Time0:16
Fullscreen
Need Text

Ronaldo celebrates with his mother (right) after winning the Premier League title 

Ronaldo celebrates with his mother (right) after winning the Premier League title

Ronaldol kisses his jersey during his presentation at the Santiago Bernabeu stadium following his arrival

Ronaldol kisses his jersey during his presentation at the Santiago Bernabeu stadium following his arrival

RONALDO REAL MADRID STATS

Appearances: 343

Goals: 328

By then the scrawny winger had long-since filled-out into the strapping inside forward and has been rewriting history at Madrid ever since. So what is left for him to achieve? He has started to pull clear of Lionel Messi in the Champions League goalscoring stakes.

He has 88 and the Argentine 80. He will need to keep opening up that gap to ensure that if and when he hangs up his shooting boots he cannot be caught by Messi who is two and a half years his junior.

He has at least two more big international tournaments to looks forward to. Many believe the last World Cup was his big chance to make his mark with Portugal but with the national training camp reduced to a circus of screaming fans – including Miss Bumbum and Ronaldo Duck – he was unable to get the better of injuries and fatigue and was home before the postcards.

Cristiano Ronaldo wins the 2015 Ballon d’Or in Zurich
Loaded: 0%
Progress: 0%
00:00
Play
Mute
Current Time0:00
/
Duration Time2:10
Fullscreen
Need Text

Ronaldo went on to win the Ballon d'Or at Real Madrid following his transfer from Manchester United 

Ronaldo went on to win the Ballon d’Or at Real Madrid following his transfer from Manchester United

Ronaldo has started to pull clear of Lionel Messi in the Champions League goalscoring stakes

Ronaldo has started to pull clear of Lionel Messi in the Champions League goalscoring stakes

Who is to say it will not be different next summer in France or in Russia in 2018.

He will also have begun thinking about his next career move after football. His latest advertising spot – taking his shirt off at an open window to seduce a woman in the apartment block opposite – only to then realise she is on the television and not in the room – was filmed to promote French telecommunications company SFR.

Maybe his future is on the small screen, and maybe before that, his club future is in France where one of the richest clubs in Europe, Paris Saint-Germain, remain keen on his signature.

For now he is very much part of Real Madrid’s plans to get their season back on track, starting this weekend against Granada where after some low-key celebrations this evening he can set about maintaining that staggering 1.04 goals a game record.

 

1 Comment »

Mercato – Real Madrid : Ce qui pourrait entraîner la vente de Gareth Bale…

La presse espagnole pointe de jeudi du doigt un problème évident, qui pourrait pousser le Real Madrid à finalement se séparer de Gareth Bale. Le Gallois est le joueur le plus cher de l’histoire du football, puisqu’il a rejoint Madrid pour près de 100M€.

Le Real Madrid achète souvent au prix fort. Mais le club est surtout très réticent à vendre. Peu de joueurs ont quitté le club madrilène, pour rallier un autre club européen à un prix conséquent. Pourtant les Merengue vont devoir se poser la question bientôt, concernant l’un de leurs cadres. L’inquiétude grandit en effet de l’autre côté de Pyrénées, au sujet de l’avenir de Gareth Bale.

BALE, « L’HOMME DE CRYSTAL » QUI AGACE LE REAL

À en croire les informations d’El Confidencial, les problèmes physiques récurrents deGareth Bale, inquiètent beaucoup au sein de la Casa Blanca. Depuis qu’il est arrivé dans la capitale espagnole, le Gallois n’a participé qu’à deux tiers des matchs du Real Madrid, soit 84 rencontres sur 124 possibles. Ses différents problèmes aux ischios, aux adducteurs ou encore au genou ne cessent d’inquiéter le staff médical des Merengue. Une source proche du club aurait expliqué : « Un footballeur de ce genre, demande énormément d’attention. Il faut réaliser un suivi sur la biomécanique, sur la façon dont il pose le pied, sur une analyse sanguine continue… diminuer les risques au maximum ! ».

UNITED PRÊT À OFFRIR 150M€

Pourquoi le club se casserait la tête avec Gareth Bale, en sachant qu’il peut très bien le revendre en récupérant la totalité de son investissement, voire réaliser une plus value importante qui pourrait rester dans les annales ? Manchester United, qui selon la presse britannique avait offert pas moins de 150M€ au Real Madrid, serait disposé à accueillir le Gallois à bras ouverts. Il semblerait bien que cette saison ne soit décisive pour le supersonique gaucher, qui pourrait donc plier bagages s’il ne venait pas à convaincre définitivement ses dirigeants.

Leave a comment »

Mercato – Barcelone/Real Madrid : Le «nouveau Neymar» dans le collimateur ?

Le Real Madrid et le FC Barcelone, ainsi que plusieurs grands clubs européens, suivraient de près un attaquant des plus prometteurs, qui évolue actuellement à Santos.

Pas une saison ne passe sans que l’on ait droit à l’annonce de l’arrivée du nouveau Messi, du nouveau Neymar, du nouveau Zidane… La plupart des fois, cela se termine par un flop. Il suffit de regarder combien de jeunes talents français ont été comparés à Zizou, avant de disparaitre de la circulation. Pourtant les clubs n’en démordent pas et continuent de chercher la perle rare, qui va affoler les compteurs dans un futur proche…

LUCAS LIMA, LA PÉPITE QUI ATTIRE L’ATTENTION

Cette fois-ci les yeux du Real Madrid et du FC Barcelone, comme ceux du Milan AC ou deLiverpool, sont rivés vers le club de Santos. Ancien club de Neymar et de Pelé, avant qu’il ne rallie la Catalogne, les noir et blanc ont dans leurs rangs une autre future pépite. Selon les informations de TMW, Lucas Lima aurait tapé dans l’œil des plus grandes écuries d’Europe et pourrait être l’un des acteurs du futur mercato estival. L’attaquant de 25 ans semblerait avoir tout d’un grand… mais aura-t-il les épaules pour supporter son nouveau statut ?

NEYMAR AU BARÇA ENCORE LONGTEMPS ?

En tout cas, Neymar a réussit à merveille le passage du championnat brésilien à l’Europe. L’attaquant s’est parfaitement inséré dans le trio d’attaque du FC Barcelone, formé parLionel Messi, Luis Suarez et lui-même. Son apport est indéniable, tant bien que le club catalan pourrait lui offrir un contrat en or dans les prochains mois. Les Catalans, qui ne veulent absolument pas perdre leur pépite brésilienne, seraient disposés à lui offrir un salaire annuel de près de 14M€… ce qui ferait de lui le joueur du Barça le mieux payé, derrière le quadruple Ballon d’Or.

Leave a comment »

Paul Pogba se paye Manchester City

Afficher la photo

Paul Pogba se paye Manchester City

On pensait cette boutade réservée aux supporters, elle est désormais également celle des footballeurs.

Après la victoire de la Juventus face à Manchester City lors de la première journée du groupe D de la Ligue des champions (1-2), Paul Pogba a publié une photo sur sa page Facebook officielle. Sur cette dernière, il fait référence à Manchester City sous le surnom de “Qatar City

Leave a comment »

%d bloggers like this: