lenouveaublog2015's Blog

Le meilleur de la musique de la technologie du mangas et des sports

La mise au point de l’aéroport de Ouagadougou sur la situation au Burkina Faso

on November 3, 2014

« Programmation aéroport et troubles politiques »… Le message mis en ligne, vendredi 31 octobre, sur le site Internet de l’aéroport de Ouagadougou n’a de primes abords rien de surprenant : le Burkina Faso traverse une crise politique majeure, le président Blaise Compaoré vient de démissionner et l’armée a repris les rênes du pays. Les frontières aériennes ont été fermées puis rouvertes, il est donc normal de supposer que cela puisse avoir des répercussions logistiques et affecter le quotidien des voyageurs.

Mais si le texte parle effectivement de la situation dans la capitale du pays des hommes intègres, il le fait avec une liberté de ton étonnante et détonante. Il offre surtout une lecture, sans langue de bois, de la politique locale.

« Comme cela se passe habituellement, les directeurs et présidents des différentes institutions publiques ou parapubliques seront prochainement remplacés : des amis et parents de Blaise Compaoré, ces postes seront confiés à des amis et parents du nouveau pouvoir. Ce sera le cas pour la direction de l’aéroport de Ouagadougou. »

« Des élections auront peut-être lieu dans les mois qui viennent si le pouvoir de “transition” ne goûte pas trop aux joies du pouvoir. A défaut d’élection dudit “transitionnel”, le Burkina Faso verra l’élection d’un ancien ministre puisque les partis dits “d’opposition” sont dirigés pour la plupart par d’ex-ministres de Blaise Compaoré qui ont déjà fait leurs preuves dans la prévarication et l’incurie. »

« Voyageurs et investisseurs au départ et à destination de Ouagadougou n’ont donc pas à s’inquiéter d’un quelconque changement puisque ces anciens ministres ayant déclenché et organisant les troubles actuels sont ceux qui sont aujourd’hui à la table dite “des négociations”. Les Burkinabè (sic) de Ouagadougou semblent d’ailleurs enthousiastes à l’idée de confier le pouvoir aux descendants politiques directs de Blaise Compaoré. Les troubles devraient donc rapidement cesser. »

Le texte précise que cela ne devrait pas affecter la programmation des vols sur les prochains jours. Un message qui rassurera sans doute les voyageurs, à défaut de calmer ceux qui, parmi les Burkinabés, dénoncent fermement la récupération du mouvement populaire par l’armée… Et le risque de dérive vers un régime autoritaire.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: